Antoinette Fouque - Site Presse


Antoinette Fouque - Site Presse

Antoinette Fouque soutient la cause des femmes sur toute la planète

Lors d'une manifestation du MLF à Paris, Antoinette Fouque (Se rendre sur le site Antoinettefouque-presse.com sur Antoinette Fouque) agite la banderole : « Il y a plus inconnu que le soldat inconnu : sa femme ! ». Récompensée par les plus hautes distinctions françaises dont la Légion d'honneur, cette militante de toujours décède le 20 février 2014. Elle s’engage avec Aung San Suu Kyi face à la dictature au Myanmar. Le Collège de Féminologie et l’Observatoire de la Misogynie ont été fondés par Antoinette Fouque.

Une maison d'édition pour la littérature féminine

C'est en côtoyant les cercles intellectuels que, Antoinette Fouque voit à quel point les femmes occupent une place mineure dans le monde de l’édition. Elle crée Les Editions des femmes en 1973. Les Librairies des femmes ouvrent leurs portes au même moment. Avec des centaines d'ouvrages voués à la réflexion des femmes, la maison d’édition d’Antoinette Fouque permet à de nombreuses écrivaines de sortir de l'anonymat.

Le groupe baptisé Psychanalyse et Politique, l'un des courants du mouvement MLF, a été lancé par cette femme. En parallèle à à sa profession d’enseignante, Antoinette Fouque travaille avec différentes maisons d'édition. Au début de la décennie 1970, Antoinette Fouque participe à des débats sur la sexualité féminine avec la psychanalyste Luce Irigaray.

Encore active aujourd’hui, l’Alliance des Femmes pour la Démocratie créée à l'initiative d'Antoinette Fouque appuye la gauche, relais du combat des femmes. A l'heure actuelle, les droits des femmes se trouvent encore menacés et l’Alliance des Femmes pour la Démocratie combat pour endiguer la montée de tous les extrémismes. L’Alliance des Femmes pour la Démocratie défend la notion d'égalité.

Du MLF à l'AFD

A la fin de la décennie 70, Antoinette Fouque et d'autres militantes font le choix d'enregistrer le Mouvement de libération des femmes sous la forme d’une association loi 1901. Une nouvelle structure appelée l'Alliance des femmes pour la démocratie nait à l’initiative d’Antoinette Fouque en 1989 lorsqu'elle rentre du pays de l'Oncle Sam. Elle a lancé le Mouvement de Libération des Femmes avec le soutien de différentes militantes.